Le 25 octobre 2017, c’est le dayCARE: Soyez prêt pour l’économie de demain !

Depuis des années, le marché de l’emploi luxembourgeois a affiché une croissance exceptionnelle. En même temps, la structure de l’économie et de l’emploi est soumise à des changements importants. L’arrivé de voitures électriques, des énergies renouvelables et l’internet des objets ne sont que quelques innovations qui sont en train de donner forme à l’économie de demain. 

La dynamique de ces changements peut assurer l’avenir économique, environnemental et social de notre pays. Mais elle donne en même temps lieu à des grands défis auxquels feront face les responsables des ressources humaines des entreprises ainsi que les jeunes qui grandissent au Luxembourg.

Dans un tel contexte, le dayCARE permet aux entreprises de tous les secteurs de partager leurs modes de fonctionnement et de trouver de nouveaux talents qui pourraient prendre la relève dans les années à venir. Grâce au dayCARE les jeunes peuvent découvrir les métiers du futur et s’orienter par la suite vers des études et formations y relatifs.

Pendant le dayCARE, le 25 octobre, les jeunes effectuent un stage dans une entreprise et l’entreprise récompense leur engagement avec un don pour CARE qui assure la formation professionnelle des jeunes sages-femmes au Niger et au Laos. Ainsi, le dayCARE soutient les jeunes et les entreprises à se préparer pour l’économie de demain, et en même temps nous nous engageons ensemble à lever notre regard au-delà du Grand-Duché et à sauver la vie des plus vulnérables.  

Avec plus de 300 stages auprès de 80 entreprises luxembourgeoises, le dayCARE 2016 a pu à nouveau battre les records des années précédentes. L’initiative est devenue une passerelle unique entre les besoins des entreprises et l’orientation professionnelle des jeunes.

Face aux défis et opportunités de l’économie de demain, nous – les entreprises, les jeunes et l’équipe de CARE - ne pouvons-nous arrêter-là. Engageons nous, pour notre avenir au Luxembourg et pour la survie des jeunes mères et de leurs nourrissons dans les pays les plus pauvres.